Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Métissée comme sa musique. Découvrez Elena Serna dans « Chanter ma chose »

10 Octobre 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Clins d'oeil

Métissée comme sa musique. Découvrez Elena Serna dans « Chanter ma chose »

Agée de 23 ans, elle a le parcours d’une vraie mordue des arts. Qu’il s’agisse de l’art théâtral ou de l’art musical, elle officie dans les deux et cela depuis des années. D’origine Camerounaise, Elena serna est plus cosmopolite qu’autre chose, son histoire est celle d’une jeune fille frottée à plusieurs cultures, des milieux métropolitains et urbains. Entre  l’Italie, la France, la Canada et surtout le Cameroun, elle est le produit d’un métissage.

Elle a commencé étant adolescente au Cameroun les arts du spectacle en faisant des sketchs, cours de slam , et en  écrivant son premier spectacle musical. Grâce à l’aide de sa mère qui est italienne, elle fera des représentations au centre culturel italien de Yaoundé, puis à Douala et plu tard sur la chaine TV 5 monde.

Elle se mettra quelques années peu après la musique à travers le beatmaking et quelques compositions. Entre 2010 et 2012, elle fera partie d’une groupe de Hiphop « Le Next level », champion du Cameroun en danse chorégraphique. Après son Bacc celle-ci entre au « Studio international de Varena Marechal », une école des arts de la scène à paris. Durant 03 ans, cours de chant, théatre, danse, cinema étaient au rendez-vous. Sortie de l’école elle se remet à la musique et nous propose son premier Ep « From Paris to Montréal ».

Métissée comme sa musique. Découvrez Elena Serna dans « Chanter ma chose »

Le premier single extrait s’intitule « Chanter ma chose ».

Ce morceau est une conjugaison de plusieurs littératures, entre français  soutenu et courant,  Camfranglais . Elena exprime ici sa relation avec le monde en la comparant à sa relation avec sa passion, la musique, qui est pour elle un moyen d’évasion et une raison de vivre. Avec une écriture assez subtile ressortant un coté poétique, elle utilise des petits gimming à la camerounaise pour agrémenter le morceau, notamment dans les animations en back. 

«  I’swear, ma mère, hein père, la musique me met en tu came me Ambock parce tu ne me ya pas  mo ? »

C’est aussi un coup de gueule à l’endroit de ceux qui ne comprennent pas les passionnés. « Laisses moi laisse moi chanter ma chose, même s’il y’a plus d’espoir, laisse moi prendre ma dose, si je vis c’est bien parce que je survis, et sans musique,  dans ma tête mille et un soucis, donc s’il te plait passe ton chemin et laisse moi faire le mien ». Dit t'elle au refrain.

Métissée comme sa musique. Découvrez Elena Serna dans « Chanter ma chose »
Métissée comme sa musique. Découvrez Elena Serna dans « Chanter ma chose »

Le morceau est très rapproché de la chanson française, tonalité, Beat à bass classique, avec une connotation jazz,   elle chante sur une musique sèche avec une batterie  lente et quelques de notes de guitare en  accompagnant le groove.   Ce qui est surtout remarquable c’est sa performance vocale très bien affinée sur la musique. Il en est de meme pour ses vibes. De façon naturelle, elle met sa voix en valeur à travers l’ acapella, elle fait  d’ailleurs de bons  ajustements au niveau des  doublures et des chœurs.  

Aujourd’hui en plein développement de sa carrière, Elena serna propose une musique sans frontières spatio-temporelles, elle  fait des spectacles à travers plusieurs pays et prévoit bientôt quelques spectacles au Cameroun. En attendant prenez la peine d’apprécier son  titre « Chanter ma chose » par une expérience d’écoute   

Partager cet article

Commenter cet article