Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Le concert "Blacklist" : Quel bilan faire? Partie 2

7 Mai 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Analyse

 

La deuxième partie de ce bilan est focalisée sur les prestations de Stanley et Wizkid avec un commentaire de fin sur le concert Blacklist.

Je tiens à préciser que  la chronologie de prestations des titres que je donne pourrait ne pas être exacte à quelques titres près car je me souviens plus très bien  de l’ordre d’enchainement.Toutefois les titres cités et la description des faits et des interactions avec le public sont entièrement tel que...

Le concert "Blacklist" : Quel bilan faire? Partie 2

La prestation de Stanley

Il est minuit passé de 15 minutes quand Stanley monte. Je dois dire que l’entrée de Stanley ne fût vraiment pas fameuse, rien de spécial, depuis la façon dont il a été annoncé. Bien qu’une bonne partie du public soit venue pour Wizkid, une autre partie venait pour voir quel show Stanley donnera. J’appartenais à cette deuxième bribe.

Il a bien dit au public qu’il n’a pas eu l’occasion depuis la sortie de son album « Soldier like my papa » de donner une scène de présentation. Chose qu’il allait faire…

C’est par une entrée très simple et une salutation fière du public que celui-ci monte sur scène. Ensuite une séquence Old school , avec son titre "When i say" en mode freestyle avec DJ Sunshine aux platines. Ce qui n’a pas beaucoup accroché. Il continue avec son single "Phoenix " en précisant au public « ça c’est du vrai Rap ». A croire qu’il cherchait à prouver qu’il est un bon rappeur. Jusqu’ici c’est peu animé et le public n’a pas encore sa claque. Je tiens à préciser que son spectacle était en sémi- live (cad avec un beat sans voix arrières excepté le refrain) et n’avait pas de backeur.

Stanley passe donc au titre "King kong" et fait légèrement monter la chaleur. De mon côté c’était un gros kiff car c’est un de mes meilleurs titres Rap Kamer. L’enchainement se suit avec   son couplet dans le rémix de "Ndjama Njama cow" et une intervention scénique de Bill Mucha avec qui il est en featuring. Ce dernier marquera le public grâce à sa magnifique voix. Stanley continue mais cette fois-ci avec  " le père Noel", c’était vraiment nianga, le public a kiffé et la bass de cet instru, accompagnée des vibes du mec, ne laissaient personne indifférent. C’est après ceci qu’il annonce la surprise, le rappeur marocain H-Name qu’il présente. Ça part en freestyle et ensuite ils ont posé sur le morceau " We are Hip hop ", H-name remplaçant le Rappeur congolais Biz Ice qui est sur la version originale du titre.

 

Les danseuses de Stanley en pleine exhibition
Les danseuses de Stanley en pleine exhibition

Les danseuses de Stanley en pleine exhibition

A ce niveau, la scène de Stanley est assez bonne mais loin d’être époustouflante car on s’attendait à un gros spectacle. C’est alors qu’il s’absente pour un instant tandis que DJ Cyrius pousse le titre "Yours" de son album dans lequel il est en featuring avec le Rappeur Nigérian ICE prince. Sans plus tarder, il revient accompagné de trois jeunes danseuses et engage avec son couplet. Mais le public est moins concentré sur Stanley que sur ses danseuses, car c’est presque un streap-tease  sur le podium ; ces dernières n’hésitent pas à s’exhiber en montrant leurs dessous au public qui semble bien servi. Et comme ce qui est mauvais a très souvent tendance à attirer l’attention, Stanley fait bisser le morceau et la même scène se reproduit.

« Personnellement, voici comment j’ai analysé cette situation : C’est honteux. Stanley voulait en effet que le public retienne ce morceau et pour marquer l’attention il a introduit dans sa prestation cette scène obscène. Les filles auraient pu simplement danser, j’ai trouvé cela vraiment infâme de la part de Stanley car il y avait des enfants sur le site et ce concert était retransmis en direct sur la chaine Canal 2. Quant à Guinness, je ne sais pas ce qu'ils en ont pensé mais cela n’aurait pas dû être admissible. »

Toutefois, après ce passage en mon avis grossier, il enchaine avec "Tumbuboss", la version première et conclut vers 01h 15 avec le morceau légendaire "Hein père". Ce dernier passage a été le plus interactif avec le public, se terminant sous une pluie forte. Au final le passage de Stanley ne fût pas aussi marquant qu’attendu, ça manquait de spectacle digne d’un tel concert et surtout d’interaction. Mais je ne vais pas aller au point de dire qu’elle n’a pas été bonne. Il a assuré côté prestation et charisme.

 

Les danseuses de Stanley en pleine exhibition
Les danseuses de Stanley en pleine exhibition

Les danseuses de Stanley en pleine exhibition

Wizkid 

(Les photos de la prestation de Wizkid à ceux concertt sont rares, les seules que j'ai pu avoir étaient de mauvaise qualité.)

 

C’est le moment…

Wizkid est là depuis 23 h dans les back stage, il pleut énormément à 01h du matin lorsqu’on  va l’annoncer…

Il arrive avec son orchestre avec qui ils a fait les balances la veille, le public sous la pluie intense (les filles en particulier) est en folie et en joie. Je n’étais plus face au podium en ce moment car il me fallait un abri. En back j’écoutais et voyais les réactions des uns et autres. Les garçons qui se déshabillaient du haut et certains saouls à cause de l’excès de bière. Des filles qui s’évanouissaient,tombaient en transe de tous les côtés par dizaine.La croix rouge faisant un maximum d’efforts pour les réanimer. Un public en extase, ne tenant plus compte de la pluie. La sécurité faisant le maximum pour écarter les envieux d’une montée sur le podium de le faire. Wizkid sur scène créa une boîte de nuit en plein air, sous un ciel pluvial. J’ai vu environ une cinquantaine de personnes tomber, on se croyait dans une scène de délivrance sur Emmanuel Tv.

Je ne peux pas vous dire dans les détails quelles chansons Wizkid a produite sur scène, mais le public a pris sa claque. C’est vers 02h20 du matin que s’achève le concert qui au final n’a pas reçu plus  de 10.000 personnes et a créé l’attente pendant des heures.

Près de 10.000 spectacteurs lors du Concert

Près de 10.000 spectacteurs lors du Concert

Ce concert est t’il mémorable ?

Oui,pour ceux auraient aimé selon leurs attentes. Mais non en effet, bien qu’il aurait pu. Ce concert ne fût en effet qu’un diverstissement et une opération profitable à Guinness pour ses chiffres. 05 millions de frs Cfa l’auraient nettement rendu mieux en terme de contenu. Je veux dire on aurait pu solliciter et payer des artistes locaux pour des premières parties dignes de ce nom. Il y’avait tout l’arsenal logistique pourtant. C’est  du gâchis car on aurait pu réunir sur la même scène les meilleurs du moment. Comprenez pourquoi j’ai dit depuis le début que Guinness s’en fout de l’impact ou de l’évolution du secteur musical. Personne n’en parle plus, même pas eux et sur leur page facebook, vous ne verrez que les photos partagées depuis le compte de Stanley.

Bilan en quelques points

  • Environ 10.000 personnes au lieu de 20.000 comme attendu
  • Mauvaise communication sur l’évènement (obtention du pass ainsi que les stratégies choisies)
  • Très bonne logistique.
  • Manque de contenu et de spectacle
  • Mauvaise présentation (Un seul présentateur jusqu’à la fin)
  • Abus des concourants ( ceux qui se sont dévouées à participer au concours de premières parties)
  • Loges artistiques correctes
  • Site bien aménagé (A part les VIP qui étaient éloignés du podium et qui étaient très peu )
  • Post communication manquante (Aucune séquelle du concert n’est observable)
  • Très mauvaise gestion des timing

Pour l’investissement en centaine de millions de Francs CFA et l’audace de l’entreprise, je dirai qu’il fallait le faire. Je tire aussi un coup de chapeau car il y’avait vraiment un bon aménagement et une sécurité fiable et les dégâts ont été limités. Cela mérite de bonnes appréciations.   Mais pour quels enjeux ? En général, après un concert digne du nom, la configuration de l’industrie musicale subit une certaine évolution sur le plan de la proximité avec le public. Pour l’artiste, c’est une occasion d’augmenter ses ventes par exemple lorsqu’il a un disque sur le marché. Pour l’organisation c’est une production totale d’une vidéo du spectacle capable de susciter de l’écho, du débat, de l’appréciation durant les jours qui suivent. La presse quant à elle crée une dynamique informationnelle à travers différents angles d’attaques permettant de commenter et de faire revivre les grands moments.

Toujours dans l’artistique, c’est l’occasion de rassembler sur le même podium ou dans la même loge des artistes ou des managers qui pourraient avoir besoin d’une collaboration quelconque. C’est l’occasion pour promoteurs d’échanger et d’entrevoir des opérations futures pouvant être favorables à l’industrie. Même si cela a été bénéfique pour Stanley de faire une bonne rencontre avec Wizkid , il aurait été mieux que ce soit pareil pour des artistes locaux de se rencontrer ainsi. Je précise aussi que Stanley a jouit de ces avantages juste parce qu’il est un ambassadeur de Guinness (celui qu’ils utilisent comme icône pour promouvoir leurs produits). Tout cela pour dire au final que ce concert ne visait pas les objectifs d’un concert.

Le concert de X-maleya avec petit pays et patience Dabany en 2011 avait permis d’augmenter la côte et la notoriété du groupe  et a été un piston pour l’industrie musicale car ceux-ci avaient battu le record de vente de CD originaux à cette époque au Cameroun.

Le MTN ifest 2014 a fait découvrir Daphné, Gasha,Numérica, Mink’s , Franko , Janéa  et même Stanley en prestation sur les yeux du public de Douala, les rendant ainsi plus crédibles.

Le concert de Youssoupha à Douala en 2013 a été un grand enclencheur pour la carrière de Stanley qui était en première partie.

Au final je me pose des questions :

Les labels et artistes Camerounais en ont t’ils profité ?  Bien sûr que non excepté motherland

Pourquoi le spectacle de Stanley était aussi fade et sans moyens d’accompagnement ?

Quels sont ses arrangements avec Guinness Cameroun ?

Et en passant... Pourquoi on a appelé ce concert "Blacklist" ?

Je ne saurai répondre à cette question car pour l’instant je ne me suis pas rapproché de Stanley pour avoir son avis, je l’avoue. D’autant plus que pour l’instant mes moyens d’investigations sont assez limités. Si cette initiative l’a aidé c’est bien, mais ici ce n’est pas le 237 qui gagne… désolé !

Que retenir de vraiment bénéfique de la journée du 26 mars ?

Je vous laisse répondre à partir de ce que vous venez de lire et ce que vous avez observé depuis cette date. Et pour ceux qui étaient présents laissez un commentaire.

J’ai retiré cet évènement sans impact des oubliettes pour éclairer et alerter les uns et autres activistes ou non du milieu culturel au Cameroun. Arrêtons avec les initiatives qui n’apportent rien au développement de l’industrie. Celle-ci aurait pu être nettement mieux s’il y’avait vraiment un souci d’accompagner la culture. La synergie est très importante, tout comme le commun accord. Si les labels étaient soudés et pensaient à organiser le secteur sur le plan juridique ; On ne ferait pas face à ce genre de flop.  J’invite donc à relire cet article que j’avais produit sur « Les défis de l’année 2016 dans le secteur musical au Cameroun » http://voilamoi.over-blog.com/2016/04/bilan-mboamusic-jan-mars-2016-part-2-les-defis-de-l-annee-2016.html

Mon objectif je le rappelle n’est pas de discréditer quiconque, j’observe, j’évalue, j’analyse et je rend afin de faire avancer les choses. C’était ma contribution. Merci !

 

 

 

 

 

 

 

Le concert "Blacklist" : Quel bilan faire? Partie 2

Clin d'oeil (Bonus) : Le bilan de Dexther

 Une fois de plus, l'animateur Dexther, présentateur de l'émission #Urbanlist sur Canal 2, a bien voulu nous donner son avis sur ce concert et voici son évaluation :

#Black_List
LES Notes de Dexther Timberlake:

1ère partie:


COMMENTAIRE : Les 3 vainqueurs de la black list qui on fait la 1ère partie du show etaient tous méconnus du public et n'ont jamais su nous convaincre tous au long de leur prestation. Donc 1ère partie ratée
NOTE: 05/20


AUTRES PRESTATIONS:

1- MINK'S 

COMMENTAIRE: égale à lui-même mais le temps à lui imparti inférieur a celui des vainqueurs de la blacklist Ne lui aura pas permis de surprendre
NOTES: 10/20

2- THIERRY OLEMBA : 


COMMENTAIRE: il est extraordinaire mais entre ses prestations des années 2000 et celle d'aujourd'hui il ya pas beaucoup de changements
NOTES: 12/20

3- STANLEY ENOW
COMMENTAIRE: Pas mal la prestation du #King_Kong mais moi j'ai retenu le show des danseuses surtout qu'il a coller la petite brenda 
Note: 11/20

4-ORGANISATION
COMMENTAIRE: il y'avait Pas de différence entre le vip et le classic 
La sécurité quelque peut bancale il faut dire que fomaric a fait beaucoup mieux. Une longue interruption du concert pour des problèmes de générateurs et bizarrement à ce moment de silence ; absence totale du reseaux internet sur le site; drôle de coincidence N'est-ce pas? Pour terminer la pluie a quelque peu gâcher la fête mais le public est quand rester surtout que c'était au moment de la prestation de wizkid  
NOTE: 10/20

 

 

Je suis Atome, Enfant d'Africa. #Voilàmoi!

VOUS POUVEZ AUSSI LIRE LES AUTRES ARTICLES PRESENTS SUR LE BLOG ET POUR TOUTE PREOCCUPATION CONTACTEZ MOI;

Email : atomerappeur@gmail.com

Twitter : @atome_c_moi

Facebook : Atome Rapopraticien

Partager cet article

Commenter cet article

G Wilson 14/05/2016 21:54

J'ai vu la retransmission TV, je d'accorise!