Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Analyse, le concert "Blacklist" : Quel bilan faire? Part 1

3 Mai 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Analyse

Analyse, le concert "Blacklist" : Quel bilan faire? Part 1

Le tant annoncé concert "Black list" organisé le 26 mars dernier au Club Camtel de Douala par  Guinness Cameroun, a eu peu d’échos depuis ladite date. Plus d’un mois après, on dirait que cet évènement n’a jamais eu lieu, aucun bruit le concernant ne retentit plus. A croire que les millions investis ont été versés dans une sourdine. A vrai dire chers lecteurs je m’y attendais, oui je l’ai dit dans un de mes précédents articles, ce concert n’a réussi qu’à 65 %. Si aujourd’hui personne n’en parle plus comme vous pouvez le constater, c’est déjà une preuve de son échec en terme de post-communication. J’ai pris sur moi d’être peut-être le seul à vous produire un bilan du  #Blacklist . Ne dites surtout pas que j’ai conclu avant d’apporter les faits, cela est scientifiquement possible (c’est la logique empirico-inductive).  Allons donc aux faits justifiants mes propos préalables.

 

Les marques et la Mboa urban music :Plus d’intérêt que de volonté d’accompagnement

L’emergence flagrante ces dernières années de la Mboa urban music attire de plus en plus les gros sponsors envieux de profit. Oui je dis bien profit… Tandis que de nombreux artistes sortent sous des labels indépendants, certaines entreprises trouvent opportun de s’investir dans les concerts et l’accompagnement dans la production. C’est forcément par intérêt, mais le constat le plus triste est que les entreprises sont pour la plupart du temps juste des vautours, exploitant images et atouts des artistes.

Parlant de Guinness, qui a pour ambassadeur au Cameroun, le Rappeur Stanley Enow depuis plus un an. En effet cela a été occasionné dans le cadre de la grande campagne made of black lancé pour de la promotion de la boisson Guinness. On ne saurait dire que cette campagne n’en a pas mis plein les yeux au public Camerounais depuis 2014. Guinness lança d’ailleurs en 2014, le concours des clash Made of Black visant à détecter des jeunes talents dans le pays qui devaient s’affronter lors d’une grande finale nationale, avec un grand concert à l’appui. Le gagnant en 2014 s’appellait B-spanner ( Un million de lots, oui pas d’argent pouvant l’aider à investir dans sa carrière…) . En 2015 le concept relança … cette stratégie commerciale avait bien marché , du moins à Douala. Je connais de nombreux rappeurs ayant participé à l’instar de P-Cool et Figama le flou qui remportèrent chacun 50.000 frs lors de la saison 1. Ne vous leurrez pas, la marque n’a point aidé ces jeunes car à chaque étape, les ventes de Guinness étaient débordantes tandis que les clasheurs animaient le public qui consommait. Le pire c’est la magouille du présentateur qui demandait à chaque gagnant 15% de sa cagnotte. Je vous le dis de source sûre, j’ai vécu cela en témoin. Bref … En 2016, la nouvelle saison eut encore lieu afin de préparer le grand concert du 26 mars. D’après l’organisation la finale du Clash devait avoir lieu lors du concert avec 200.000 frs pour le gagnant.

Affiche du concert avec date et lieu dévoilée en fin janvier 2016

Affiche du concert avec date et lieu dévoilée en fin janvier 2016

La Campagne publicitaire.

Vers la fin de l’année 2015, commence la campagne du concert tant attendu par les clasheurs et par Stanley qui n’a plus eu l’occasion de se produire en grand spectacle au pays depuis plus d’un an. En tête d’affiche Wizkid et Stanley, aucune date fixée, aucun autre détail, le public savait juste qu’un concert s’annonce. L’affichage était multi-canal ; sur tous les camions de Guinness, sur des écrans LED publicitaires, sur les panneaux urbains 4/3 , en affiches A3 et cela dans tout le pays. Il était difficile de se déplacer à Douala pour 1h sans voir cette affiche.

On se demandait bien qui seront les artistes en première partie ? Jusqu’au moment où Brice Albin par son émission Génération 2.0  et les radios partenaires (Médiafrique- Magic FM – Radio Batcham – Radio balafon) nous donnèrent la réponse. En effet l’entreprise a décidé de lancer un concours national afin que repérer 03 vainqueurs qui seront en première partie pour un million de frans CFA comme cachet pour chacun. Vous trouvez ça énorme n’est ce pas ?? C’est de l’arnaque en effet, de la grosse usurpation, car tous les challengers devaient promouvoir le concert autour d’eux, à noter qu’ils étaient plus d’une centaine au départ. Imaginez l’impact sur les réseaux sociaux, le hastag #G2P0Blacklist sur twitter servait pour voter à Douala, les visuels personnalisés des jeunes concourants et les votes permanents, c’est Guinness qui gagnait en promotion sans dépenser grand-chose.

 Ce concours de « Premières parties » a eu de nombreuses participations, je m’en vais citer trois Jokers qui se sont fait avoir : Nernos, Maxtor et Cool kids,  à qui j’ajouterai Yvich et Ewube des artistes ayant déjà le vent en poupe, que Guinness a mis en compétition avec des talents qui pour la plupart n’avaient jamais produit. Cela forcement, déséquilibre la balance. Il fallait voir le dynamisme des trois précités sur la toile. Moi personnellement, je l’avais dénoncé en disant que c’est inadmissible qu’on fasse concourir un artiste comme Cool Kids pour une première partie, pour 1 million. C’est Guinness qui l’a aidé à être jusqu’où il était déjà ( ans le er dans top  hiphop Africa de trace urban)? Excusez-moi, c’est du n’importe quoi !!!  vous comprendrez qu’en effet, les organisateurs ne voulaient pas payer de Cachets pour les artistes en première. Mais cela va les rattraper le 26 mars. Pire encore, ni Nernos, ni Cool Kids, encore moins Maxtor qui a donné beaucoup d’énergie et de son image dans  la promotion de ce concert, personne d’eux n’a été sélectionné. Ne me demandez pas comment ? Parce que moi-même j’ai wanda. Imaginez alors qui on a pris à la place …

Les 03 candidats retenus pour les premières parties.

Les 03 candidats retenus pour les premières parties.

Toujours dans le cadre de cette campagne, c’est en janvier qu’est alors divulguée la date du concert, ainsi que le lieu. Mais la modalité de participation n’est pas révélée , du moins pas à tout le monde. Sur les affiches, on disait juste de boire une guinness et gratter le bouchon pour avoir un pass VIP. Aussi vrai que ces images saturaient la ville, le public ne savait pas où se procurer les billets et même sur la page Facebook de Guinness, l’information n’a été disponible que deux semaines avant la date du concert . Du côté de Brice Albin sur Génération 2.0, il fallait appeler pour gagner un ticket. C’était une mauvaise communication, car on avait l’annonce, mais pas le procédé. Il ne suffisait pas d’afficher partout, car l’objectif de cette campagne était de faire assister un maximum de personnes à ce concert et non de leur dire qu’il y’a concert.  Cela va d’ailleurs les rattraper, car le jour du concert, plus de la moitié des personnes présentes ne savaient pas comment obtenir le ticket, ni son prix, qu’il s’agisse du VIP ou du Pass Silver (pass classique).

Visuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,NernosVisuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,NernosVisuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,Nernos
Visuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,NernosVisuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,NernosVisuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,Nernos

Visuels tunés aux couleurs de Guinness par des artistes en compétition :Cool kids,Maxtor, Ewube, Yvich, flury boys,Nernos

L’aménagement du site

Quand on entend que Wizkid vient au Cameroun et que Guinness est l’hôte du projet, ça laisse vraiment présager du rêve. Et oui, on s’attendait bien à ça, le Club Camtel (lieu du dit concert) a commencé à être aménagé une semaine avant. Le branding à l’entrée, les gradins installés, le sectionnement du site et le grand podium arrivé deux jours avant, c’était vraiment ouf ! Ce podium qui venait du Gabon appartient à une structure nommée OSS pro . Celle –ci avait en charge la sonorisation et même les lumières. Tout artiste voyant cette installation n’aurait qu’une envie, se produire sur cette scène.

L’organisation

Le 26 mars lorsqu’il est 16h, on peut déjà apercevoir plus de 200 personnes devant le site, la plupart n’ayant pas leurs tickets et se demandant comment l’obtenir.Tandis que certains anonymes propose le pass à des prix différents variant entre 1500 frs et 5000 frs. Le public quatripler   dans l’heure qui suit et on verra aussi les VIP arriver à partir des Bus venant de Yaoundé et des autres villes du pays.  Pendant ce temps, à l’intérieur, c’est la fin des mises en place. Environ une cinquantaine d’hôtesses et de commerciaux, le partenaire de supervision ICON prod avait un personnel d’environ 25 personnes. Une sécurité managée par G4S security pourvue d’une centaine d’hommes qui rejoignent leurs postes. Du côté des gradins montés par AFRIK Échafaudage, les finitions sont effectuées par les techniciens qui m’expliquent qu’ils n’ont pas eu de repos depuis une semaine.

Environ 400 m face auxgradins (Destinés aux VIP), se trouve le podium et les back stages. L’équipe gabonaise termine ses installations et c’est vers 18h qu’on entend retentir un peu de son. Plus de 150.000 watts de puissance. Dans les loges c’est du VIP j’avoue, des canapés, un petit resto, boisson fraiche, climatisation. C’est à ce moment qu’arrivent les premiers artistes en levée de rideaux, notamment les clasheurs . De même, le public tant impatient a enfin l’occasion d’entrer et découvrir ce que l’organisation leur a réservé.

Une chose qui fût désagréable, c’est que pour consommer une boisson, l’on doit sortir de la zone du concert, boire avant de revenir. A cause de cela, ceux qui étaient plus intéressés par la boisson se contentaient de rester dans la zone de consommation et se gaver au max. D’autant plus que les prix étaient réduits.

Installation du podium et des gradins pour les VIP
Installation du podium et des gradins pour les VIP
Installation du podium et des gradins pour les VIP

Installation du podium et des gradins pour les VIP

Le déroulement

Tout d’abord, je dois noter ici le manque de ponctualité de la part de l’organisation. Alors qu’à 19h près de 4000 personnes étaient déjà présentes pour vivre le concert, DJ Cyrius monte enfin et commence un show afin d’entretenir le public. La sonorisation de très bonne qualité est satisfaisante, mais des problèmes d’installation surgissent, causant ainsi un blanc (moment muet) durant environ 45 minutes avant la reprise du DJ Show. En back stage , tous les artistes en levée de Rideau sont déjà dans leur loge . Par contre, la loge ultra VIP de Stanley et Wizkid est encore vide et ce sera ainsi jusqu’à 23h00.

Il est presque 21 h quand, le présentateur succède enfin au DJ. A la grande surprise de tous, ce n’est pas Brice Albin comme cela se chuchotait des semaines avant. Un Certain "ALAIN HARDCORE " , le présentateur des clash Made of Black. Entrée hyper nulle, on aurait dit une kermesse de lycée. L’ouverture du concert n’a pas été marquante, je vous assure (C’est pourtant un point très important). Sans perdre de temps, ce dernier annonce les clash…Oh merdes !! ce que j’ai vu ce jour, je ne savais pas qu’on investit tant de millions pour venir blaguer sur la scène. Les clasheurs étaient nuls. Heureusement, oui fort heureusement, il y’avait un rappeur  digne du nom (parce que les autres c’était du théâtre ), lui c’est MD LIL. Quand ce mec a pris le micro , on a senti tout de suite la différence. J’avais déjà honte de l’image que les autres donnaient du Rap. A rappeler : MD LIL est le dernier vainqueur  de la compétition de Rap Mboa come test (2012). Je ne me rappelle plus de ses punchlines  mais il a mis le public d’accord et pour vous dire réellement, il a sauvé la levée de rideau.

Ensuite on passait directement aux premières parties,  vous serez surpris, car on ne sait pas si ce sont les gagnants du concours de première qui étaient là ( ceux à qui on devait donner un million chacun). Aucune présentation concrète. Néanmoins j’ai remarqué les vainqueurs du Made of black 2014 qui en faisaient partie. Les transitions étaient nases et le matos buggait durant les prestations de ceux –ci.  L’optimum du Ndem , c’était ce gars, mauvais  chanteur de makossa, qui a presté et dont  je ne me souviens plus du nom. Je sais juste que cela a déçu le public car le concert était urbain , mais en plus sa prestation laissait à désirer.

Une autre surprise, c’est le rappeur Mink’s en première partie, n’ayant pas participé au Concours pourtant, une affaire de couloir. Le public a été plus accroché par le titre « Sponsor » que celui « Les panthères ». Sa prestation était quand même bonne.

Devinez aussi quoi ?? Numérica était en back stage dans la loge des artistes, je pensais qu’il allait se produire, mais je ne saurais vous dire pourquoi ce ne fut pas le cas.

Le tour des premières parties se termine vers minuit avec le spectacle du Beat-boxeur Thierry Olemba que le public a grave kiffé mais dont on se lassait à un moment. A minuit passé , le public est d’environ 8000 à 10.000 personnes ( D’après ce que j’estimais) , le camp des VIP prévu pour mille est pratiquement vide. Enfin Stanley est annoncé…

les différents clasheurs: matador en blanc, Prim'C en cheveux Afro et MD lil en tshirt noir

les différents clasheurs: matador en blanc, Prim'C en cheveux Afro et MD lil en tshirt noir

Je suis Atome, Enfant d'Africa. #Voilàmoi!

VOUS POUVEZ AUSSI LIRE LES AUTRES ARTICLES PRESENTS SUR LE BLOG ET POUR TOUTE PREOCCUPATION CONTACTEZ MOI;

Email : atomerappeur@gmail.com

Twitter : @atome_c_moi

Facebook : Atome Rapopraticien

Partager cet article

Commenter cet article

JDR 24/05/2016 20:41

Waou c'est comme si jtais la

Anonymous 03/05/2016 11:20

Cool, merci pour cet éclairage, bon boulot.

atome 03/05/2016 14:31

Merci mollah. Tant que ça éclaire je suis satisfait

Tinho Cash 03/05/2016 10:25

Truc de dinge Atome. Ca cest du jamais vu et merci pour les analyses. Tes trop fort. Un blog phenomenal.

atome 03/05/2016 14:32

Merci mon frère. Cette apprécaition me va droit au coeur. C'est ma façon de contribuer