Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Note d'écoute sur le titre « Makero » de Pascal feat Jovi & Reniss

12 Novembre 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Analyse

Note d'écoute sur le titre « Makero » de Pascal feat Jovi & Reniss

Il y’a quelques jours le label New bell music a livré le clip du titre "Makero" de Pascal dans lequel il est accompagné de Jovi et Reniss. "Makero" est un extrait de l’album work dey 3 sorti le 30 septembre dernier. Pour parler de ce morceau, je vais faire une séparation entre l’audio et la vidéo.

Commençons par l’audio.

Il faut dire que  le beat produit par Jovi est très original, c’est une penchée vers un nouveau style que ce dernier nous a proposé. Un mélange de Trap et de musique rock, avec un fond reggae.  on le perçoit par cette association entre  guitare électro rockante et  de caisses séquentielles avec une bass forte.  

Les performances

Sur un timing de 02 min 45s, les entrées se succèdent de façon très brève. Pascal et Jovi  africanisent la musique en lui donnant du contenu Kwatta style dans  deux couplets de 12 mesures encadrés par le  refrain de  Réniss. Les flows sont assez bons. Le morceau parle de life style,  et de chill.

Pascal raconte sa façon de s’amuser et de dépenser son  argent . Il met sa narration ici dans la situation d'une soirée folle  avec des paroles comme « Every day dey like holiday…. Girl them to much, boys na too too… get my room we go ad na film, no story board,no stream ». Son  couplet est plutôt faible il utilise beaucoup de répétitions de ses phrases ,une  technique d’écriture plus appropriée pour les longs couplets

Note d'écoute sur le titre « Makero » de Pascal feat Jovi & Reniss

Jovi quant à lui va dans la lancée du life style, mais en donnant à son texte un regard plus apologique. C’est en Camfranglais qu’il s’exprime. Il commence en racontant dans un imaginaire exagéré sa vie d’artiste « Vidéo après studio, tournée radio un peu de promo,le même day on nous booke pour le show…on go au show et on met le feu » . il continue en associant des clichés récupérés parlant des  comportements sociaux Camerounais. « Elle vend  le piment, na palaba do… Le gros cœur, les gars ont le gros cœur, je came chez toi foum ta nga ».

Il code aussi ses significations dans des mots qui a priori semblent simples :

« Le gros cailloux , tu vois la bosse» cela fait référence en effet au péni de l’homme en érection

Il fait  état des lieux s’appuyant sur un style anaphorique « Ecole, All thing ndorti, Ministère, all thing ndorti , Eglise, all thing ndorti … » .  Il chute avec  une allégorie qui mélange égotrip et rhétorique, « Mets moi le piment dans le bongo tchobi , pascal , réniss et moi on met le beat dans le mpoti» .  

Note d'écoute sur le titre « Makero » de Pascal feat Jovi & Reniss

Le refrain de Reniss, est l’arome  de la chanson, dans un chant simple orienté afro blues , elle fait glisser sa voix sur la musique en lui donnant de la chaleur. Ses chœurs vers la fin donnent aussi une couleur plus afro identitaire au morceau.  Il faut préciser que de façon directe, les paroles refrain n’ont  rien à voir avec les couplets « La vie n’a pas de sens sans  un peu de piment à coté, comment je sais ? J’ai braisé le makero ». Mais dans une posture idéologique culturelle, on peut trouver une association référentielle explicative. Les mots choisis sont ainsi un hommage à la cuisine africaine et son bon gout.

On pourrait comprendre « piment » ici comme "ce qui donne du tonus, du gout à la vie ". Le   " Makero  braisé"  est l’un des mets à bonne saveur. Le conseil de la "braiseuse" est le socle d’une expérience acquise qui montre que le poisson n’est pas bon sans piment. Donc le refrain voudrait signifier que « Pour bien vivre, faut s’amuser, foncer droit et se donner à fond ».

Note d'écoute sur le titre « Makero » de Pascal feat Jovi & Reniss

Le clip vidéo

Comme je l’ai dit tout haut, je la détache du morceau. Illustrative ment, c’est presque un raté ou du moins il y’a un manque d’achèvement.  L’ambiance « Chill’in » qui est apporté est substantiellement la représentation conceptuelle du morceau (des jeunes dans une maison, boisson, ps, filles et garcons …).

Mais ce qui manque...

  • Tout d’abord c’est la représentation des acteurs, les filles sont mal maquillées.
  • L’image d’ensemble du clip est pale et pas attirante, il ne reflète pas la chaleur du morceau. On dirait une fête de jeunes dans un film nigérian des années 2000.
  • Pascal est jusqu’ici fondu et presque non remarquable, on ne dirait pas un artiste, il manque de charisme et de personnalité
  • Les scènes ne se succèdent pas et les ratés sont très visibles, on dirait à un moment que l’on est dans deux clips.

Notation

Dans l’ensemble, on ne  dirait que le morceau est celui de Pascal. Musicalement  bon, conceptuellement mieux accaparé par Jovi et Reniss. Visuellement fauché. Culturellement performant.

Je donnerai pour l’ensemble 07, 7 / 10

REGARDEZ LE CLIP VIDEO DE MAKERO ICI

Partager cet article

Commenter cet article

Anna 01/12/2016 15:20

Bel article qui aide vraiment à comprendre la chanson qui en passant est très belle. Et tu as raison sur le clip, on aurait dit un son de Jovi ft Pascal & Reniss lol.

Moi Moi 17/11/2016 08:56

fan de NBM...mais j daccorise sur lanalise