Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Le concert de Yemi Alade au Cameroun n'était pas un échec. Voici la vérité

16 Novembre 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Event, #Chroniques

Le concert de Yemi Alade au Cameroun n'était pas un échec. Voici la vérité

« Notre but n’était pas de faire le plein du palais des sports. Il était plutôt question pour nous de donner un spectacle de qualité digne d’une organisation en laquelle l’on peut avoir confiance ».  Ainsi s’exprime Wax Dey représentant de Calabash music, organisateur du concert de Yemi Alade au Cameroun le 12 novembre dernier. Entre désinformation et boycotte, les échos autour de ce concerts ont été tachés de non-vérité .  Le concert de Yemi au Cameroun faisait partie des grands shows qui devaient avoir lieu.

 

Le concert de Yemi Alade au Cameroun n'était pas un échec. Voici la vérité

Commençons par revoir la phase pré-événement.

  • Le 12 novembre à Douala se tenait le concert du groupe Kiff no beat au Parcours Vita.
  • A Yaoundé, se tenait le concert de Wax dey et Yemi Alade, mais aussi le FENAC (Festival national des arts et de la culture) à l’occasion duquel Stanley Enow donnait un concert gratuit.

De ces évents celui du Kiff no beat faisait le plus d’échos en termes de communication. De plus les prix d’accès variaient entre 3000 frs et 10.000frs. Tandis que pour le concert de Calabash, le prix bas était de 10.000 frs.

« Nous avions préparé notre concert depuis des mois, le spectacle du FENAC qui réunissait plusieurs artistes a été annoncé juste deux semaines avant. Nous n’allions pas renvoyer le notre à cause de cela. Nous avons jugé de maintenir les prix au lieu de les casser, ainsi chaque spectacle aurait eu son public. Pour nous tout reposait sur ce que nous allions offrir ce jour » Dixit Wax dey.  

Visiblement dans la ville de Yaoundé la communication a bel et bien eu lieu mais étouffée par l’envergure du FENAC.

La désinformation

Le  12 novembre, alors que la mise en place du palais des sports était en train d’être achevée, des photos courent sur internet partant de quelques post facebook  affirmant que le palais est vide.  Bien sûr  le rapprochement s’est fait directement avec  l’échec du concert de Davido et chacun en a fait son interprétation. Des articles sortiront même d’ailleurs associant les deux évents dans le couloir de l’échec.

 

Que s‘est t’il passé ce jour ?

De sources sures, de témoins vivants ayant vécu le concert et de l’organisation elle qui faisait des post sur sa page facebook, l’on peut confirmer que le concert a bel et bien eu lieu. Le palais des sports n’était certes pas plein, mais un bon nombre de spectateurs sont venus pas seulement du Cameroun ou de Yaoundé pour voir le spectacle de Yemi Alade.

Des artistes locaux ont d’ailleurs presté lors de cet évent. Koppo, Gasha, Tony sunshine pour ne citer que ceux là. Le spectacle de Yemi Alade tout comme celui de wax dey s’est fait en live. Ils ont d’ailleurs interprété le titre « Saka Makossa » ensemble. Logistiquement,    comme vous voyez sur les photos c’était un podium bien aménagé, un matériel d’orchestre live, une sécurité à point de plus de 80 hommes (D’après les sources). Des chaises et une séparation bien définie entre le public et la scène. Sur les photos, à la différence de celles publiées avant le concert, l’on constate bien la chaleur et la joie du public. J’ai personnellement discuté avec le photographe, Onye Obanatu venu du Nigéria qui m’a affirmé les circonstances appréciées de son travail ce jour là.

Quelques images du concert de Yemi Alade au camerounQuelques images du concert de Yemi Alade au cameroun
Quelques images du concert de Yemi Alade au camerounQuelques images du concert de Yemi Alade au cameroun
Quelques images du concert de Yemi Alade au camerounQuelques images du concert de Yemi Alade au cameroun

Quelques images du concert de Yemi Alade au cameroun

Pour Yemi Alade

Yemi Alade est venu accompagnée de son équipe de plus de 15 personnes (Dont son orchestre). Elle a eu un séjour agréable entre visite chez l’ambassadeur du Nigéria au Cameroun, sa villa, les répétitions et le concert.

Elle rentre satisfaite de ce spectacle qui est son tout premier au Cameroun. Par plusieurs tentatives des promoteurs ont essayé de l’avoir, mais sans réussite. Elle a d’ailleurs par un post sur sa page Facebook pour  féliciter l’organisation de Calabash music pour l’organisation qui était exemplaire. Elle promet non seulement de revenir mais de confier désormais l’organisation de ses spectacles en Afrique Francophone à l’équipe de Calabash music.

 

Le bilan chez calabash

Wax dey s’exprime en disant :

« Notre objectif ou notre vision n’était pas de faire le chiffre en un jour. Nous voulions faire un spectacle mémorable donnant  une image plus crédible du Cameroun. Nous sommes totalement satisfaits car cet objectif est atteint. Nous avons évolué sans sponsors, car leurs propositions ne nous ont pas convaincus. Nous sommes allé au bout, Yemi était là et est rentrée satisfaite »

La vision de Calabash music

Le label entend organiser chaque année au Cameroun 02 spectacles de grande envergure, en s’appuyant sur une organisation professionnelle et solide. Mais le Cameroun n’est pas le seul territoire visé. L’Afrique centrale entière est dans les projets de ceux-ci. Pour Wax dey, il est question d’apporter l’expérience des nombreux projets qu’il a mené en Afrique anglophone  notamment « Coco na chocolate » et « One » dont il est l’initiateur. Des projets qui ont réuni plus de 30 artistes continentaux jusqu’à présent. Le label entend aussi développer des carrières artistiques à moyen terme, mais seulement dans une vision bien cadrée et méthodique.

Ce qu’on peut retenir de cette initiative.
Il est important de contrôler la communication autour de soi, de ses projets. C’est peut-être là la défaillance de l’équipe. Cette initiative a bénéficiée d’une mauvaise réputation et de propagande négative. Aussi, peut-être auraient t’ils pu faire le concert dans un lieu moins grand que le palais des sports ? Pour un millier de personnes.  Voyons la chose surtout sur le plan organisationnel et business, ce fut une réussite. Ce tweet qui faisait d’ailleurs un clin d’œil à la sécurité montre que les organisateurs ont maitrisé leur événement.

 

Partager cet article

Commenter cet article