Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng

10 Août 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Clins d'oeil

Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng
Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng

Il y’a quelques mois, lors de la présentation de l’album « 360 » de Wax Dey, le label Calabash Music annonçait ses projets futurs parmi lesquels la production de l’artiste Stanis qui venait d’être signé. C’est officiel, il a livré son premier single "Faux weh". Il faut dire qu’il fait une entrée d’ouf car la vidéo de ce morceau réalisé par Dr Nkeng Stephens est une réalisation d’ouf.

Ce clip vidéo parfaitement scénarisé est sur un standard assez élevé par rapport à ce qu’on a d’habitude au Cameroun. Chaque scène est représentative des lyrics du morceau. On se croirait dans un film. L’image valorise la chanson et captive énormément l’attention.

Alors que Stanis parle des mauvaises  tares  qu’on observe généralement dans notre société Camerounaise. Faux pasteurs, escrocs, Matérialisme, panthères, corruption et bavure policière.  On se retrouve là dans de la dénonciation, mais dans un style de Rap assez ludique, accompagné de chant. C’est  sur un beat Trap que Stanis pose son flow avec un style kainri, mais en adoptant un code linguistique totalement Camerounais, pidgin et Camfranglais. Bien affiné et épousant la musique, jusqu’aux backs et voix arrières.

 

Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens KengTuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng
Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens KengTuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng
Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens KengTuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng
Tuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens KengTuerie vidéo : « Faux weh » de STANIS by Dr Stephens Keng

Il parle et le réalisateur illustre cela en images scénarisés dans lesquelles l’artiste est l’acteur de son film. « Ici on ya mo les faux weh , trop de faux weh ».

Alors que l’accent n’est pas souvent mis par les réalisateurs locaux sur les scénarios, le story telling, et surtout l’imagination. C’est une démarcation que le réalisateur vient de démontrer à travers ce clip. Notons que Stephens Nkeng gagne de plus en plus de terrain dans le domaine de la production de clip vidéo. Il est à l’œuvre de tous les clips de Daphné, « ça se passe ici » de Salatiel, le récent « Ben Trap » de Michael Kiessou, « Ici au Kamer » du groupe Pimp Boys et bien d’autres belles réalisations  qui charment souvent nos yeux.

En attendant dégustez cette dernière livraison et tachez de l’apprécier

Partager cet article

Commenter cet article