Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voilà-Moi!  #Mboamusic

Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…

5 Juin 2016 , Rédigé par Atome Publié dans #Event, #Clins d'oeil

Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…
Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…

Comme chaque année, ma team et moi n’avons pas raté les rendez-vous du Cameroon Hip-hop talent search organisé par Achille Djoumsie, propriétaire du label Ach for life et Manager-producteur de Duc Z et Mink’s. Pour cette 5eedition  de la plus grande compétition de musique Hip hop au Cameroun, notre promoteur très actif a décidé de réunir les villes de Douala et Yaoundé. Les présélections qui se sont tenus aux mois de mars et Mai dernier ont conduits a la détection de 10 talents qui ont challengé le 25 mai dernier a Douala Bercy. De nombreux talents se sont fait découvrir a travers ce programme a l’instar de Sir Nostra en 2009, Darkligth et Mink’s , le Berger , Nelly moukoko. Et certains y ont aussi performé a savoir Chercheur d’or, Skill ,Yomi, Jalex, Rol K, Dj Saizo … et moi-même .Du vrai challenge, je dirai une école du Rap et du Hip hop.

Le jury

Le jury

La finale

Ils étaient 10 au total, desquels devait en sortir un vainqueur, jouissant d’un cash de 200.000 frs, une production totale d’un single et une signature dans le label Ach for life. Venus Yaoundé nous avions Langue noire, Mat Bille, MD diese , et Starus qui est une fille. De Douala, Oxy ,Bichara, Biggie Boss, Kenzy,Olga (jeune fille partie de Buea) et Nasser Virus ( Parti de Dschang).  Ceux-ci devaient performer a deux tours : Le premier passage avec le thème "Big gum", chaque candidat devait produire un couplet et un refrain sur le produit de Chococam qui en est le sponsor depuis trois ans. Le deuxième passage quand lui était une composition personnelle en chanson entière.

Au jury pour les évaluer, nous avions Sir Nostra, le plus grand technicien que le Rap Kamer n’ait jamais connu ; Alberto les clés, profond lyriciste rappeur slameur et le très scrupuleux  Gary stone , ex membre du groupe Triple H.

Pour accompagner ce grand rendez-vous, de nombreux artistes ont été invités autant émergents que connus. Nernos, Salatiel,Duc z , Ambe (qui n’était pas présent), Mink’s , Lilly Swagga, Rol’k , Frank typi, Ztra…

A la présentation, les forces unies de D christian, le Doyen Aimé Moukoko, Fidjil et surtout mon pote Papouz qui a été intronisé par les autres en tant que présentateur de show confirmé sur la scène Hip Hop Kamer. Aux platines, Dj Sunshine, Dj moyo et Dj Zibi.

Comme partenaire média, Canal 2 était présent pour la couverture, car le HHTS est un programme tv effectif depuis cette année. Mais l’évent a aussi bénéficié du soutien et de la synergie de tous les jeunes animateurs  et bloggeurs de la ville. Sans compter, toute la jeune équipe qui s’y est mise.

Près de 1000 personnes ont répondu au rendez-vous parmi lesquels Franko, son manager Davy Lessouga et son producteur Padou de sono live. Mais, aussi Emmanuel bidjeke , manager de Sergeo polo et bien d’autres promoteurs culturels

Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats
Les candidats

Les candidats

Comme partenaire média, Canal 2 était présent pour la couverture, car le HHTS est un programme tv effectif depuis cette année. Mais l’évent a aussi bénéficié du soutien et de la synergie de tous les jeunes animateurs  et bloggeurs de la ville. Sans compter, toute la jeune équipe qui s’y est mise.Près de 1000 personnes ont répondu au rendez-vous parmi lesquelles Franko, son manager Davy Lessouga et son producteur Padou de sono live. Mais, aussi Emmanuel bidjeke , manager de Sergeo polo et bien d’autres promoteurs culturels.

Avant le show
Avant le show
Avant le show
Avant le show

Avant le show

Vous vous demandez certainement qui a gagné ?comment s’est passé cette soirée ? Allons-y…

C’est vers 18 h que le show s’est ouvert avec une prestation du groupe de Danse, ensuite la  première partie de cette compétition lance avec le premier passage portant sur la chanson Big gum. De belles performances, mais aussi certaines qui laissaient à désirer. Les notations des jurys allaient ici entre 13 et 18 /20 ; mais ne faisaient pas l’unanimité. Voici les notes du jury :

Nasser Virus (profond et pertinent, mais peu festif)  14- 16-17

Starus (peu audible et trop sure d’elle) moyen 13-16-14

Olga (chant sensuel à la nicky) 17-16-14

Oxy(Du flow et du lyric, mais pas tres bonne forme) 16-17-16

Mat Bile(Tout y était) 17 -16-18

Bichara( Beaucoup de vibe mais peu de contenus) 12-15-15

MD jezz (peu present) 13-14-14 , c’était le dernier.

Kenzy (Pas mal mais je n’aurai pas donné ces notes) 17-16-15

Biggy boss (Du tres bon, il avait tout, mais il a ndem au refrain) 17-14- 16

Langue Noire (Trop agité et peu présent) … Je ne souviens plus de ses notes

Des intermèdes ont eu lieu parmi lesquelles le passage de Etienne Eto’o (petit frère de l’autre) qui était vraiment naze ; le show de Frank Thypi qui a été fauché à cause d’un mauvais réglage du micro. Les plus marquantes étaient le show de Rol’k avec son titre « Ton cou va gonfler » et celui de Ztra vec son titre « Ztra peut », beaucoup de sureté en elle, je crois qu’elle peut.

Dans la salle
Dans la salle
Dans la salle
Dans la salle

Dans la salle

Le deuxième passage des compétiteurs

C’est ici que Douala bercy a été en chaleur, des sons chacun avec sa touche et sa couleur, voici la description avec les notes du Jury :

Langue noire : Titre le jambo, bon beat, un  flow avec un ton Yaoundé. Ce fut une bonne chronique mais un rap léger et ambiance morte. 15-17-14

Biggi boss . « le jour de ta mort même le coton peut te tuer » . Il est pour moi la preuve qu’il y’a encore des talents vrais et capables dans le Rap. Son thème sortant de l’ordinaire a surpris tout le monde et on se demandait comment un garçon à peine la vingtaine peut écrire un tel titre. Dans un style  Afro Trap dance avec une mélancolie profond et une très elle écriture, il a mis d’accord. Toutefois, un peu monotone mais profond. Pour moi il  fut le meilleur 18- 18- 16

Kenzy, avec son  titre Nyango et le style de Minks, ce jeune homme avait de l’attitude mais pas du contenu. Déjà  repêché aux présélections on ne pouvait pas s’attendre à ce qu’il fasse fort. Le jury lui a quand même donné 15-16-14

Nasser Virus. Son message fut transperçant, rien a voir avec le rap commode, c’était du pur du vrai et on croyait écouter LINO en version Camerounaise. Ses trois couplets écrits en français soutenus ont levé tout le public des sièges même les moins connaisseurs comme quoi le bon n’a pas de public ciblé.  17- 18 - 15

Starus. Du flow versace, mais très peu audible et tres agitée. Elle a quand même mis de l’ambiance. En vert rouge jaune. Je dirai peut mieux faire 15-15- 16

Olga. Elle a faite son intro  avec le son « sawa romance » de Locko . Morceau Et par la suite un afropop dance sur lequel elle chantait en anglais et pidgin. Malgré le fait que des danseuses l’accompagnaient, le public n’a pas vraiment été accroché. Il faut quand même reconnaitre qu’elle a du talent autant en rap qu’en chant et c’était d’ailleurs la favorite de Nostra qui lui a donné 18 alors que le public s’énervait. 16-18- 15

MD jezz , sa performance a ce deuxième tour ne fut pas vraiment différente de son premier passage, peu de confiance et beaucoup de peur. Une fois de plus il était dernier.

Oxy,  avec son  morceau « on va sauf que win »,  dans un style villageois et  un Beat afro, était assez original et lyrical , Bien qu’il criait un peu trop. 17-16-17

Bichara( Beaucoup de vibe mais peu de contenus)

Mat Bile,  L’albinos qui a dérangé avec son morceau trap « vas là bas avec ça ». Lyrics et texte pertinent,le public était en ébullition a chaque parole. Il a d’ailleurs eu La plus belle prestation. Apres son show il dit ceci : «  Faites un putain de bruit si vous savez que, si je ne win pas c'est la combine » ce qui lui a valu la sanction du jury Garystone. Ses notes 19-19-11

Salatiel , Franko , Mink's et Nernos sur scène
Salatiel , Franko , Mink's et Nernos sur scène
Salatiel , Franko , Mink's et Nernos sur scène
Salatiel , Franko , Mink's et Nernos sur scène

Salatiel , Franko , Mink's et Nernos sur scène

Les Guest

Franko n’était pas annoncé mais il a souhaité  kicker son nouveau titre sur l’instru de Biggy boss. « Elle est formé comme une guitare, Mais tu la traite comme un tamtam» .La punchline que j’ai retenue.

Lily Swagga  je dirai pas mal, c’est la première fois que je la voyais  sur scène. Le Show de Salatiel était magnifique , on n’aurai pas dit qu’il faisait du playback, parfaitement audible et performant et le mec m’a d’ailleurs fait un big up pour mes analyses. Il a accompagné Mink’s sur le titre « Sponsor » et l’ambiance fut vraiment chaleureuse. Celui qui a dérangé c’est Nernos , toute la salle a Chanté et dansé  avec lui « Je ne suis pas moi Bobo ». Duc-Z quant à lui était tres élégant sur la scène mais pas tres accrocheur avec son single « Voilà ca »

Moment Marquant

L’hyper show donné par Papouz avant son entrée pour la présentation et lors du moment Big up que Fidjil , Aimé Moukoko et  D.christian lui ont concédé. Toute la salle a été en feu lorsque Papouz rappait et chacun repetait son refrain, grand moment convivial

Mat Bille The Winner

Apres délibération du Jury ce dernier sortira double vainqueur du Cameroon Hip Hop Talent search  2016 . Il a été suivi par OXY Ngako et de Biggy Boss.Vous entendrez surement parler de lui dans les mois avenirs. Mais je pense aussi que Biggy Boss n’est pas un talent à négliger, si j’étais Ach for life, j’irai rapidement le rencontrer pour une  signature.

Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…
Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…
Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…
Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…
Hip hop talent search 2016, il fallait vivre ça…

Pour finir...

L’avantage avec une compétition comme celle-ci est que de nombreux jeunes peuvent jauger leur niveau, apprendre et surtout s’améliorer. A l’heure où la musique devient un fourre-tout, il est nécessaire que la différence soit marquée et que les meilleurs talents trouvent occasion de percer. Je félicite par là Mr Achille Djoumsie pour ce travail qu’il abat depuis plus de 05 ans. Ce programme a de l’avenir. Toutefois, je pense qu’à l’avenir, l’on devrait séparer les chanteurs des Rappeurs, car cela crée inégalité en termes de notation. Le jury à mon avis devrait être plus averti c’est-à- dire  pas que des rappeurs, mais d’autres catégories telles que : Promoteur-Producteur-Chanteur-Journaliste. Rendez vous sur Canal 2 pour voir tout ceci en images. Plus d’infos sur la page Facebook : Cameroon hip-hop talent search.

Partager cet article

Commenter cet article